image_pdfimage_print

Archives mensuelles : janvier 2015

Guerre en Syrie et Irak: physionomie du terrain

Le web et la presse fourmillent de cartes illustrant les zones « contrôlées », « possédées », « tenues » par telle ou telle faction. Un exemple criant est le foisonnement de cartes montrant, telle une gangrène rongeant une jambe, la  « progression » de l’Etat Islamique sur … Continuer la lecture

Publié dans Mouvements djihadistes | Marqué avec , , , , , | 6 commentaires

« Les Français jihadistes » de David Thomson

Le phénomène des Français partis faire le jihad a suscité un choc quand, fin 2014, l’opinion publique hexagonale a découvert qu’un Normand converti avait non seulement rejoint les rangs de l’Etat Islamique, mais qu’en plus il avait participé, en tant … Continuer la lecture

Publié dans Mouvements djihadistes | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Jabhat al Nusra, l’autre menace syrienne

Associer les noms « jihad » et « Syrie » conduit la plupart des occidentaux à penser à Daech, l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EI). Les prestations choc de l’EI sur le terrain et leur mise en scène médiatique pourraient faire supposer … Continuer la lecture

Publié dans Mouvements djihadistes | Marqué avec , , , , , , , , , | 5 commentaires

Le jour d’après la tuerie de Charlie Hebdo

Les fidèles de ce blog l’auront tout de suite vu: c’est mon deuxième « le jour d’après » en à peine plus de trois mois. Le précédent était le jour d’après l’assassinat d’Hervé Gourdel… Il est un temps pour l’émotion, déclinée selon … Continuer la lecture

Publié dans Mouvements djihadistes | 2 commentaires

Barkhane: réappropriation de la dimension « temps »?

Comme la distance, le temps se mesure. Comme celle de la distance, la perception du temps est relative : le temps peut sembler long selon les circonstances et les dispositions dans lesquelles on se trouve. Les deux notions sont étroitement liées, … Continuer la lecture

Publié dans Mouvements djihadistes | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés sur Barkhane: réappropriation de la dimension « temps »?